Article - Les budgets... A quoi ça sert ?

Les budgets... A quoi ça sert ?

Pour beaucoup de responsables financiers et dirigeants d'entreprise, les prochaines mois vont être consacrées à la réalisation des budgets. Cette tâche, gourmande en temps et en attention, a de nombreux objectifs pour la pérennité de l'entreprise, tous aussi primordiaux les uns que les autres. Parcourons ensemble quelques avantages à retirer d'un budget.

Meilleure vision de l'avenir, il rassure :

Compte tenu de la complexité de la vie économique et de ses incertitudes sans cesse croissantes, bien estimer ses rentrées et ses dépenses aide à éclaircir l'avenir financier de l'entreprise. Basée entre autres sur les derniers bilans et comptes de résultats, l'élaboration du budget permet de parcourir de manière exhaustive tous les postes, et de repérer ainsi par exemple les coûts inutiles ou surélevés.

Outil de simulations, il aide à prendre les bonnes décisions

Pour faire évoluer l'entreprise, il importe de prendre en compte les variations attendues, comme un nouvel investissement, l'obtention d'un emprunt ou d'un subside, une adaptation de prix, l'engagement de personnel supplémentaire, etc. Chaque fois qu'il faut faire un choix, une part d'incertitude fragilise la décision. HannaH permet de réduire considérablement cette zone d'incertitude, en donnant directement l'impact de la décision, tant au niveau de la rentabilité que de la trésorerie.

Outil de gestion permanent, il permet d'adapter les stratégies dans les temps :

Estimer l'avenir est un exercice délicat. C'est la raison pour laquelle il est important et utile de revoir et retravailler régulièrement ses prévisions. Dans HannaH, la fonction 'Sauver sous' permet de modifier facilement les prévisions de base sans pour autant en perdre la trace.

Outil de suivi et de contrôle, il aide à rectifier le tir :

Comparer le budget à la réalité et calculer les écarts fournissent une information précieuse au dirigeant. Ainsi, il est par exemple possible que le chiffre d'affaires réel d'une entreprise soit meilleur que prévu, même si un des produits ne rencontre aucun succès. Autre exemple fréquemment rencontré : des écarts négatifs peuvent être constatés au niveau des frais généraux ; une analyse détaillée permet souvent de mettre le doigt sur un ou plusieurs postes touchés par une surconsommation anormale...